Passion Lecture

blog de chroniques littéraires!

Category: Chroniques

La Sélection, Kiera Cass

Nb de pages: 343
Éditeur: Robert Laffont
Collection: R
Date de parution: 12 avril 2012
ISBN: 978-2221129289

Quatrième de couverture:
Elles sont trente-cinq jeunes filles : la « Sélection » s’annonce comme l’opportunité de leur vie. L’unique chance pour elles de troquer un destin misérable contre un monde de paillettes. L’unique occasion d’habiter dans un palais et de conquérir le coeur du prince Maxon, l’héritier du trône. Mais pour America Singer, cette sélection relève plutôt du cauchemar. Cela signifie renoncer à son amour interdit avec Aspen, un soldat de la caste inférieure. Quitter sa famille. Entrer dans une compétition sans merci. Vivre jour et nuit sous l’oeil des caméras… Puis America rencontre le Prince. Et tous les plans qu’elle avait échafaudés s’en trouvent bouleversés…

Mon avis:
J’ai acheté ce livre car je ne cessais de lire de bonnes critiques sur cette dystopie. Et mon avis va aller dans le même sens que les autres. Je ne pense pas avoir un seul point négatif à mentionner, j’ai adoré ma lecture et j’ai refermé ce roman trop rapidement! Ah oui, finalement j’ai bien un point négatif à dire. Je n’ai pas aimé la mise en page du roman. L’écriture est très grosse et ne fait pas toute la page,

L’héroïne principale se nomme America (quel beau nom original!). Elle vit dans une modeste famille de Cinq. En tant que Cinq, sa famille et elle sont des artistes et ils doivent se serrer les coudes afin de boucler leur fin de mois. Je suis tombée sous le charme de cette fabuleuse jeune femme qu’est America. Elle a plein de belles qualités et sait être discrète et modeste. Elle ne s’est pas enflée la tête comme on pourrait le croire dans la grande aventure qu’elle vit dans ce premier tome.

Comme je l’ai mentionné précédemment,  dans cet univers existe des castes. Les Uns sont les membres de la famille royale, les Deux sont les très très riches, Trois un peu moins.. et ainsi de suite jusqu’aux Huit, qui sont très pauvres et mangent  rarement à leur faim. Je trouve que ce « système » et très original et c’est une des raisons qui font que ce roman sort du lot.

Aussi, j’ai adoré ce premier tome parce que la famille royale a un très grand rôle à jouer. En effet, on entre dans leur vie et on en apprend un peu plus sur eux et j’adore ça. En tant que femme, on a toutes déjà rêvé d’un beau palais royal et d’une belle relation parfaitement équilibrée avec un beau prince… Dans ce roman, c’est pratiquement ça qui se passe!

 Je suggère ce roman à toutes les filles qui aiment la dystopie et qui ont un jour rêvé d’avoir un beau prince à leur pied ;) !


Coup de coeur 

Promise, Ally Condie

Nb de pages: 423
Éditeur: Gallimard Jeunesse
Date de parution: 7 avril 2010
ISBN: 978-2070634385

Résumé: Le roman met en scène Cassia, une jeune femme de 17 ans. Celle-ci vit dans une Société qui contrôle à peu près tout. Par exemple, les repas sont réalisés en prenant en compte l’apport calorique nécessaire pour chaque personne, calculé selon une foule de critères.

Dans leur 17e année, les nouveaux adultes se font  »couplés ». Ce programme est organisé par la Société et a pour but de former des couples dits  »optimaux ». Pendant la soirée de couplage de Cassia, celle-ci apprend que son Promis n’est nul autre que son meilleur ami, Xander. On lui remet alors un boitier argent contenant une carte mémoire, où est enregistré tout ce qu’elle doit savoir sur son Promis. Lorsqu’elle tente de visionner sa carte mémoire, elle se rend compte qu’après la photo de Xander, il y a celle de Ky, une connaissance. Comme si elle avait deux Promis… ce qui est complètement impossible ! Peu à peu, elle commencera à douter de plus en plus des bienfaits de cette Société contrôlante et se posera des questions sur elle-même.

Mon avis: J’ai adoré lire ce roman de dystopie. Ça faisait longtemps que je n’en avais pas lu… j’ai été séduite et j’ai envie d’en lire d’autres maintenant !

L’univers créé par Ally Condie est complètement captivant. Je me suis presque imaginée vivre dans ce monde ou la liberté est, sur certains points, inexistante. J’ai donc hâte de retrouver cet univers dans le prochain tome. Je me suis attachée à Cassia et j’ai beaucoup aimé suivre son cheminement intérieur, puisque dans ce roman on a beaucoup de détails sur ses émotions et sur ce qu’elle vit. Par contre, à certains passages, j’ai trouvé que son questionnement tournait un peu trop au superficiel… je m’explique : il y a un triangle amoureux (évidemment…) entre Cassia, Ky et Xander. J’ai trouvé que Cassia n’a pas cessé de s’interroger sur les deux garçons et j’ai trouvé ça un peu long. Mais, quand elle finit par se décider, j’ai été soulagée et le livre a remonté dans mon estime, si je peux dire ça comme ça! J’ai adoré le style de l’auteur. Je ne suis pas une adepte de la poésie et pourtant j’ai bien apprécié les petits passages de poésie du roman, qui ont su bien exprimer les émotions des personnages et qui m’ont touchée aux bons moments.

 

Pour terminer, je conseille ce roman à tous ceux qui souhaitent s’évader de notre planète! C’est le roman parfait! ;)

Coup de coeur

2- Pouvoirs Obscurs (L’éveil), Kelley Armstrong

Nb de pages:284
Éditeur: Castlemore
Date de parution: 11 mars 2011
ISBN: 978-2362310126

Quatrième de couverture: 
Chloé Saunders menait une vie banale… jusqu’au jour où elle s’est mise à réveiller les morts.
Chloé est le fruit d’une expérience scientifique : non seulement elle voit des fantômes, mais elle réveille les morts, sans même le vouloir. Ce n’est pas le genre de pouvoir qu’elle aurait rêvé d’avoir un jour…
Sa vie est menacée par ceux-là mêmes qui l’avaient choisie comme cobaye.
Accompagnée de ses trois amis doués eux aussi de pouvoirs surnaturels, Chloé doit trouver quelqu’un qui l’aidera à sauver sa peau et retrouver sa liberté.

- Mon avis n’est pas long puisqu’il s’agit des premières critiques que j’ai écrites! -

Mon avis:
J’ai un peu moins aimé ce deuxième tome que le premier.

Sans trop vous donner de détails, j’ai trouvé que même si l’action s’enchaine sans que l’on s’ennuie, l’histoire en soi et donc l’intrigue devenait lassante. Si vous avez lu le tome 1, vous savez quel individu est recherché par Chloé et les garçons… Dans ce deuxième opus, c’est seulement de ça qu’il est question et on avance à peine !

J’ai de la difficulté à mettre en mots ce que je veux pourtant dire à tout prix !
L’Intrigue a tourné en rond. Certes, il y a de l’action, mais l’action n’avance pratiquement pas les surnaturels vers la  »résolution » du but premier du roman. Il se passe plein de choses, mais pourtant ils n’avancent pas vraiment dans leur quête !

Spoiler:
Ensuite, enchainons avec quelque chose de positif… Dans le récit on voit Derek et Chloé se rapprocher. Enfin, j’entends par là que maintenant, ils ne se disputent plus sans-arrêt et Derek ne la prend plus pour une jeune fille. J’ai beaucoup aimé ça !

Aussi, on voit beaucoup Chloé évoluer. Maintenant, elle est beaucoup plus mature dans ses décisions et dans ses actions que dans le premier volet. Elle ne voit plus le monde de la même façon dorénavant, et ça se comprend !

Extraits :

« Ne me demandez pas comment je m’étais occupée de mes ‘besoins naturels’ jusque-là, il vaut vraiment mieux ne pas entrer dans les détails. » Page 128.

« J’avais assez tramé et comploté au cours de la dernière semaine pour être sélectionnée pour Koh-Lanta. » Page 138.

« J’avais changé (…) J’étais différente. L’idée de retourner à la maison, à l’appartement de mon père, et de retourner au lycée auprès de mes amis me donnait le vertige. Dorénavant, cette vie n’existait plus. Peut-être y retournerais-je un jour, mais ce serait comme de me remplacer par une nouvelle personne qui ne ressemblait plus à l’ancienne, ni physiquement ni dans son comportement. » Page 286.

Mes chroniques des autres tomes: tome 1, tome 2, tome 3(à venir).

7/10

Les contes de la goutte de miel, Krystin Vesterälen

Éditeur: Les 2 encres
Collection:
Histoires d’encre
Date de parution: 1 janvier 2012
Nb de pages:
150
Nb de contes:
48

Quatrième de couverture:
Les contes sont venus, les contes vous arrivent, les contes poursuivent leur chemin ! Être conteuse, c’est être passeuse ! Les contes de ce recueil vivent dans l’oralité et dans la mémoire des Hommes. Ils continuent leur vie en entrant par vos oreilles, dans votre imaginaire et ressortent par votre bouche pour entrer dans d’autres oreilles. Loin de toute rationalité, ils vous autorisent à rêver, à vous évader. Vous devenez le héros, l’héroïne d’histoires venues, il y a bien longtemps, de l’ancienne Russie, de l’Estonie, de Slovénie, de Pologne, de Tchécoslovaquie, de Roumanie, d’Arménie, de Hongrie, d’Albanie, de Tasjistan…

Mon avis: 
Tout d’abord, j’aimerais remercier Krystin Vesterälen qui m’a très gentiment proposé de lire ce livre. J’ai passé un bon moment lors de cette lecture! J’ai commencé ce roman dans une phase où je n’avais plus envie de lire un seul bouquin. Hé oui… C’était la première fois à vie qu’une chose pareille m’arrivait! Faut dire que le mois de juin a été très chargé côté littérature pour moi… c’est peut-être la raison à mon manque d’intérêt pour la lecture. Maintenant, je suis de retour! Je souhaie donc vous présenter, enfin, le livre qui m’a fait sortir de cette léthargie!

Ce recueil de contes présente des légendes de divers pays en Europe, et nous fait beaucoup voyager en racontant les vieilles légendes et la culture de la Russie, l’Estonie, la Slovénie, la Pologne, la Tchécoslovaquie, la Roumanie et plusieurs autres. J’ai trouvé bien intéressant d’en apprendre plus sur ces pays, puisque je viens du Québec et que je n’en connais pas beaucoup (pour ne pas dire rien) sur ces régions du monde. Grâce à ce livre j’ai même pu apprendre l’existence de certains pays!

C’est peut-être parce que je ne suis plus habituée de lire des légendes, mais j’ai trouvé que certaines étaient trop courtes. J’aurais préféré qu’elles soient davantages développées… Pourquoi ? Tout simplement parce que j’ai trouvé que certaines histoires finissaient beaucoup trop rapidement et j’ai eu plus de difficulté à comprendre la conclusion (ou la morale), de certains contes… Ce que je trouve bien dommage, car selon moi, le but d’un conte est bien de nous inculquer une morale, non?  Ils nous donne une leçon de vie ou encore explique un phénomène (ex: dans les premiers contes, on apprends pourquoi les oies crient « ga ga ga »! Je pense que c’est l’un de mes préférés!)

Toutefois, un des points positifs que j’ai beaucoup apprécié, c’est que chaque histoire est bien découpée, comme un recueil de nouvelles. Il est donc facile de poser ce livre et de le reprendre quand bon nous semble ! C’est une lecture simple, agréable et légère. Parfaite pour se reposer pendant nos vacances ou encore entre deux gros romans historiques! :p

Pour finir, merci encore à Krystin Vesterälen!

Et vous, que pensez-vous de ce livre?

1- Élixir, Hilary Duff

Éditeur: Michel Lafon
Nb de pages: 320
ISBN:  2749913519
Date de parution: 11 octobre 2011
Traductrice: Sylvie Del Cotto

Quatrième de couverture:
Fille de la sénatrice Victoria Weston et d’un chirurgien renommé, Cléa a vécu toute sa vie sous le feu des projecteurs. Fuyant la célébrité, elle s’évade grâce au photojournalisme, une passion transmise par son père qui lui permet de voyager à travers le monde. Lorsque ce dernier disparaît soudainement lors d’une mission humanitaire, les photographies de Cléa laissent apparaître la silhouette d’un étrange jeune homme qu’elle n’a jamais vu auparavant. Le jour où le destin l’amène à croiser le chemin de cet inconnu, elle est troublée par la puissante attirance qu’elle ressent pour lui. Alors qu’ils se rapprochent, ils décident de percer ensemble le mystère de la disparition du père de Cléa, et de lever le voile sur le secret, vieux de plusieurs siècles, de leurs liens si intenses… Pris au piège dans un dangereux triangle amoureux et la découverte d’un élixir magique, ils sont condamnés à parcourir le temps pour démêler les zones obscures de leurs passés, sauver leurs vies présentes… et futures.

Mon avis:
J’ai bien aimé lire ce roman. Je vais avouer que je l’ai d’abord lu parce que je me demandais de quoi Hilary Duff était capable pour écrire un roman… Je dois admette qu’elle a un certain talent! Ce sera, par contre, à confirmer dans ses prochains textes.

Le style d’écriture de l’auteur est parfait, fluide et très agréable. Les actions s’enchaînent à un bon rythme et il est impossible de s’ennuyer lors de la lecture de ce premier tome.

Pour les personnages, j’ai beaucoup aimé Cléa. Elle est très attachante et j’aurais adoré être son amie! J’ai aussi apprécié de voir la telle complicité qui existe entre elle et Rayna, sa meilleure amie. Ces dernières habitent pratiquement ensemble depuis leur naissance et elles ont tout traversé ensemble!

Cependant, il y a quelques lacunes dans l’histoire… de grosses lacunes. Je trouve que le roman est bourré de clichés, ce n’est que cela de la première à la dernière page. J’ai lu d’autres critiques aussi et c’est ce qui ressort le plus aussi !  Je suis presque certaine d’avoir déjà lu un récit qui reprenait les mêmes principaux éléments qu’Hilary Duff. Il y a, par exemple, un triangle amoureux, un âme soeur et… vous découvrirez bien par vous-mêmes si vous décidez de lire le roman.

Malgré tout, ce roman a été facile à lire et j’ai pu me détendre bien comme il faut! C’est un livre de plage, je dirais!! Impossible de se prendre la tête avec ce roman.

La bande annonce : 

et vous, vous pensez quoi du premier roman d’Hilary Duff ? 

4- La Maison de la Nuit (Rebelle), P.C. Kast & Kristin Cast

Date de parution (VF): 17 février 2011
Nb de pages: 365
Éditeur: Pocket Jeunesse
Collection: Pocket Jeunesse
ISBN: 978-2266187039

Présentation de l’éditeur : 
Stark, un novice champion de tir à l’arc, débarque à la Maison de la Nuit. Zoey se sent tout de suite
attirée par lui. Mais Stark meurt bientôt dans ses bras, juste après l’avoir embrassée. Commence alors une terrible mission pour Zoey : empêcher à tout prix que Neferet s’empare du corps, au cas où il ressusciterait comme Lucie… Pendant ce temps, Aphrodite a une vision : la mystérieuse reine Tsi
Sgili prépare le retour sur Terre de Kalona, ange déchu monstrueux, et de ses enfants, les Corbeaux
Moqueurs. Ces derniers s’attaquent violemment à Zoey, qui parvient à les repousser grâce au pouvoir du vent. Ils s’en prennent alors à sa grand-mère qui se retrouve à l’hôpital, entre la vie et la mort. C’est ce moment que choisit Neferet pour faire son apparition, aux côtés de Stark…

Mon avis :

J’ai presque abandonné ce roman. Je sais que mon avis commence très mal, mais voilà ! Cet avis sera court, j’ai l’impression de n’avoir aucune « matière » à critiquer ! Par contre j’apprécie toujours autant les personnages…

Zoey reste fidèle à elle-même, à ses bonnes valeurs ainsi qu’à ses convictions… Mais pourtant, il manque un petit quelque chose ! Cela fait 4 tomes que j’entends parler d’elle. Et elle semble toujours être la jeune fille parfaite. Elle fait des erreurs, oui…. Mais…. Tout le monde finit par lui pardonner et passer à autre chose. Dans la vraie vie, et même avec des SUPERS-amis, ça ne se passerait sûrement pas comme ça ! Elle s’en sort trop bien.

Et puis (je ne vous spoil pas, c’est écrit dans le résumé de l’éditeur), Zoey est attirée vers Stark et ce, sans raison ! Je ne comprends pas !?! C’est impossible. Elle a déjà 2 mecs à portée de bras, et il y en a encore un qui entre dans sa vie ? J’aime pas! Elle fait un peu trop fille à mecs pour moi là…

Ensuite, l’action avance enfin. Lentement, mais sûrement (eh oui, on suit la même intrigue depuis 4 tomes !). On ne fait qu’établir les bases d’un prochain bouleversement … Quand arrivera-t-il ? Depuis le tome 2 que je lis le prochain tome en me disant que dans le prochain, c’est la bonne… eh bien non !

Vous comprendrez que je ne vais pas lire le tome 5 tout de suite. Même si je viens de l’emprunter à la bibliothèque ! Ça m’a pris une bonne semaine lire ce roman…. Ça a reculé toutes mes lectures. Je serais bien curieuse de savoir ce que vous avez pensé de ce tome. C’est le pire, le plus ennuyeux de tous !

Voilà. Mon avis s’arrête ici. Je n’ai rien de plus à dire. Je n’ai pas aimé. Vais-je lire les prochains tomes? Je ne sais pas.. L’avenir nous le dira..

La saga plus en détails :

Chroniques : tome 1, tome 2, tome 3, tome 4.

et vous, comment avez-vous trouvé ce roman? :)

 

3- La Maison de la Nuit, (Choisie), P.C. Cast & Kristin Cast

Date de parution (VF): 4 novembre 2010
Éditeur: Pocket Jeunesse
Nb de pages: 283
Temps pour le lire: 8 heures pile!
ISBN: 978-2266187022

Quatrième de couverture: 
La vie sentimentale de Zoey est un véritable casse-tête : elle n’a plus un, mais trois petits amis ! Et ses ennuis ne s’arrêtent pas là. Pendant que des assassins – humains – sèment la mort dans la Maison de la Nuit, Lucie, sa meilleure amie, rate sa transformation en vampire. Elle ressuscite sous la forme d’une morte vivante et erre désormais dans les rues à la recherche de sang frais…
Zoey doit impérativement trouver un moyen de la sauver. Mais elle ne sait pas comment s’y prendre. Et demander conseil à ses amis les plus proches risquerait de les mettre en danger.
Son seul appui ? Aphrodite, son ennemie jurée…

Mon avis:
Ce tome a été bien meilleur que le précédent ! J’ai eu droit à beaucoup plus d’action et de revirements que dans le tome précédent, et c’est ce qui fait la force de ce tome. J’ai vraiment passé un bon moment à lire cet opus et j’ai, de nouveau, très hâte de connaître la suite! D’ailleurs dès que j’ai terminé de rédiger ma critique c’est probablement ce que je vais faire…. Le livre m’attend sur ma table!!!

Malgré le côté comme j’appelle « superficiel » de Zoey, à savoir qu’elle a trois petits copains en même temps, j’ai pu comprendre ce qu’elle ressentait. Ses sentiments pour ces trois homme étaient tous différents, d’où son désarroi.

Encore une fois, dans ce tome on prend de plus en plus conscience de la puissance et de l’étendue des pouvoirs de Zoey! J’adore! J’ai hâte de voir où sont ses limites… Si elle en a ! Zoey est constamment en danger, ce qu’elle fait volontairement par désir d’aider ses proches.

Un autre élément surprenant du roman : on en apprend beaucoup plus sur la vie d’Aphrodite. Et de son « bon » côté qui se cache en elle, derrière sa facette de garce finie! J’espère que dans les prochains tomes on apprendra à encore mieux la connaître, car elle est fascinante!

Je ne peux rien dire de plus sur ce tome, à part qu’il est merveilleux, bien écrit ; parfait!


et vous, comment avez-vous trouvé ce roman? :)

1- La forêt des damnés, Carrie Ryan

Nb de pages: 381
Éditeur: Gallimard
Collection: Gallimard Jeunesse
Date de parution: 11 février 2010
ISBN: 978-2070629701

Mon résumé : 
Mary vit dans un village hors du commun…
Sa ville est délimitée par des barrières essentielles à leur vie. Effectivement, au-delà de leurs frontières se trouvent les Damnés, des êtres comparables aux zombies qui infectent les humains par morsures.

Mon avis : 
J’ai adoré le roman!
Au début, j’ai eu un peu de difficulté, car je ne trouvais pas que l’histoire sortait tant que ça des sentiers battus. C’était un peu ordinaire, une fille qui perd sa mère, et avec le fait qu’elle soit entourée de zombies…

Mais au fur et à mesure que le roman a progressé, j’ai pu m’attacher à Mary, aux problèmes qu’elle rencontrait dans sa vie. Avec son frère, avec sa quête de liberté, et sa soif de savoir… existe-t-il quelque chose au-delà des barrières? Existe-t-il quelque chose dont on ne soupçonne même pas l’existence ?

J’ai apprécié le cheminement de son questionnement. Et l’histoire du récit avance au rythme parfait ! Il n’y a pas – ou presque – de longueurs !

C’est donc avec plaisir que je vais commencer à lire le tome 2!

Plus de détails sur la saga :

tome 1, tome 2.

2- La Maison de la Nuit (Trahie), P.C Cast & Kristin Cast

Traduction: Julie Lopez
Nb de pages: 353
Éditeur: Pocket Jeunesse
Collection: Pocket Jeunesse
Date de parution: 3 juin 2010
ISBN: 978-2266187015
Prix: 15,20 E

Quatrième de couverture:
Zoey a trouvé sa place dans la Maison de la Nuit. Désormais, pour exercer son autorité, elle peut compter sur le soutien sans faille de ses amis et de son petit copain Erik. Mais un jour surviennent des événements tragiques : des adolescents humains sont assassinés. Tout laisse à penser qu’il s’agit de l’oeuvre de vampires rebelles… Zoey a besoin de tous ses pouvoirs pour trouver les coupables car la mort frappe, impitoyable… Surtout, aura-t-elle le courage d’affronter la terrible trahison, à laque était loin de s’attendre ?

Mon avis :

Cela m’a pris beaucoup de temps à m’embarquer dans l’histoire, contrairement au premier tome. C’est peut-être parce que j’étais en période d’examens de fin d’études secondaire… ou seulement parce que dans les 200 premières pages du romans, je trouve que l’action n’évolue pas assez. C’était un peu du sur-place.

Aussi, j’aime plus ou moins la traduction. Il y avait certains termes français qui sont utilisés et ça m’a déplut un peu, en tant que québécoise ! Pourquoi ne pas avoir utiliser des mots un peu plus « universel » ?! Pourtant, c’est la même traductrice qui a fait le tome 1, et je n’avais pas eu ce genre d’embêtement… j’espère que c’est exceptionnellement pour ce tome!

Ensuite, à défaut d’avoir les 200 premières pages légèrement ennuyantes, les 150 suivantes sont assez chargées et intéressantes ! Il y a beaucoup d’action inattendues. Des bravoures insoupçonnées, de la trahison, un bon paquet de mensonges… Ce que j’ai aimé ! Et même qui m’a un peu frustrée ! Car je trouve que Zoey commence de plus en plus à mentir et son comportement me frustre. J’ai l’impression qu’elle sort du droit chemin ! Elle a même l’air de devenir superficielle…

Spoiler:
Je dis que Zoey a l’air de devenir superficielle car elle veut sortir avec 3 garçons en même temps ! Je ne vous dit pas qui, mais ça me dégoute vraiment qu’elle les trompe tous dans leur dos!

En bref, ce roman a été difficile à lire au début puis, plus l’histoire a avancé, mieux ça a été! J’ai même failli pleurer tellement une situation est triste et inattendue…
Je commence directement le tome 3. Il est devant moi! J’espère que le début sera meilleur!

La saga plus en détails :

Chroniques : tome 1, tome 2, tome 3, tome 4.

Sage comme une image, Ruth Rendell

Nb de pages: 393
Date de parution: 4 avril 2000
ISBN: 978-2253182245
Éditeur: Calmann-Lévy
Genre: Thriller / policier / suspense

ceci est un ancienne chronique!  

Résumé: 
Au début du roman, la mère de Francine se fait assassiner par, croit-on, un vendeur de drogues. Francine était dans la maison lors de l’assassinat de sa mère et elle a tout vu. Cet évènement bouleversera à jamais la vie de Francine et celle-ci fut muette pendant de longs mois. Afin d’éviter tout traumatisme, son père, Richard, l’envoi voir une psychologue nommée Julia dont on lui a vanté les mérites. Richard et Julia tombèrent amoureux l’un de l’autre et ils se marient.

En tant que belle-mère, Julia est très protectrice envers Francine, et même un peu trop. Très rapidement, Francine se voit privée de toute liberté. Jusqu’au jour où Francine rencontrera un bien étrange jeune homme….

 

Mon avis:
Il y a trois histoires différentes qui se passent en même temps, alors au début de ma lecture j’ai eu beaucoup de difficulté à comprendre ce qui se passait. Cependant, je trouve que Ruth Rendell a bien réussi à décrire les sentiments que ressentaient chacun des personnages, ce qui est agréable pour un lecteur. On embarque davantage dans l’histoire !