Le Placard, Kim Messier

Site web de l’auteure: ici
Date de parution:
Août 2012
ISBN: 9782896621743
Genre: Jeunesse
Prix: 16,95$
Édition: Éditions de Mortagne
Sujets traités: homosexualité

Quatrième de couverture:
À douze ans, Léa se surprend à éprouver une attirance pour une fille. Instinctivement, elle refoule ses sentiments par peur de la différence.
À dix-sept ans, sa véritable nature s’impose de nouveau à elle. Mais Léa n’a pas changé d’avis : toute vérité n’est pas bonne à dire. En tout cas, pas toujours et, surtout, pas la sienne.

Elle choisit donc de vivre dans le mensonge, déchirée entre son désir de se dévoiler et celui de se cacher. Par crainte d’être pointée du doigt. Étiquetée. Mise à l’écart.

S’il fallait que sa famille, ses amis découvrent son secret. L’aimeraient-ils encore ? La rejetteraient-ils ? Seule Frédérique, sa copine, sait qu’elle est lesbienne. Mais leur amour naissant saura-t-il résister aux cachotteries de Léa ?

Dans un monde où l’on présume de l’hétérosexualité des enfants, il est souvent difficile de s’affirmer, de sortir du placard. Et ce, même si les moeurs ont évolué, même si plusieurs clament haut et fort qu’ils ne sont pas homophobes. Ce roman touche un sujet peu traité dans les romans pour adolescents : l’homosexualité féminine.

Mon avis:
Je vous présente aujourd’hui un autre livre de la collection Tabou, une collection que j’adore! Tous leurs titres sont dans ma PAL. Je n’ai, jusqu’à ce jour, jamais été déçue par l’un des romans publiés dans Tabou et ce livre ne fait pas exception!

Tout d’abord, j’ai entendu parler de ce roman puisque l’auteure habite dans ma région. Sur Facebook, j’ai vu l’évènement de son lancement un peu partout dans ma page d’accueil. Malheureusement, je n’étais pas disponible pour m’y présenter, mais j’ai noté le roman dans un coin de ma tête, car j’étais bien heureuse de voir quelqu’un de ma région être publié dans cette belle collection qu’est Tabou.

C’est donc avec un peu d’attentes, il faut le dire, que j’ai commencé ma lecture. Dès les premières pages, je me suis attachée à Léa, cette jeune fille qui se pose des questions sur son orientation sexuelle. On ressent ses émotions jusqu’au fond de nos tripes, comme si c’était nous qui étions à sa place. Maintes fois, j’ai rêvé pouvoir faire quelque chose pour l’aider. Mais c’est impossible, malheureusement !

Au fil des pages, je ne vous le cache pas, Léa se pose de plus en plus de questions sur elle-même. Comment l’annoncer à ses parents ? À ses deux meilleurs amis, Alexis et Ariane ? Nous assistons ainsi à son cheminement vers l’acceptation de soi, ce que j’ai bien apprécié.

Par contre, le petit point négatif : j’ai trouvé qu’elle se pose des questions un peu trop longtemps sans agir. C’était acceptable, mais la fin que je trouve abrupte rend le questionnement un peu trop long difficile à  »accepter ». Mais bon, peut-être est-ce parce que je suis maintenant trop âgée pour ce bouquin 14 ans et plus!

Somme toute, ce fut une lecture bien agréable, signée Kim Messier!

La bande-annonce du roman: